logo_diagnostic_immobilier_herault

Diagnostics Techniques Immobiliers Hérault

Development

Le diagnostic de constat de risque d'exposition au plomb

Le constat de risque d'exposition au plomb (Crep)
est un document qui donne des informations sur la présence ou non de plomb dans un logement.
Ce document vise à informer le candidat acquéreur ou locataire sur le bien qu'il projette d'acheter ou de louer.
Le Crep est un diagnostic qui permet d'identifier la présence de plomb généralement dans les anciennes peintures d'un logement.
L'initiative de faire réaliser ce diagnostic appartient au vendeur du logement ou au bailleur.
Le Crep doit être réalisé avant la mise en vente ou location.
Il doit être intégré au sein d'un dossier de diagnostic technique (DDT) et être remis à l'acquéreur ou au locataire.
Il doit également être accompagné d'une notice d'information résumant les effets du plomb sur la santé et les précautions à prendre en présence de revêtements contenant du plomb.

Logements concernés
Les logements (appartements ou maisons) concernés par la réalisation d'un Crep sont ceux dont le permis de construire a été délivré avant le 1er janvier 1949.
Durée de validité
- En cas de location
À la date de la signature du contrat de location, le Crep doit avoir été établi depuis moins de 6 ans.
La durée de validité du Crep est de 6 ans. - En cas de vente
La durée de validité est : ° illimitée pour les logements mis en vente lorsque le Crep fait apparaître l'absence de plomb
ou la présence de plomb à des concentrations inférieures à 1mg/cm².
Le vendeur n'a donc pas besoin de faire établir un nouveau Crep à chaque vente.
° de 1 an pour les logements mis en vente lorsque le Crep fait apparaître la présence de plomb à des concentrations supérieures ou égales à 1mg/cm².
Dans ce cas, le diagnostiqueur doit transmettre immédiatement au préfet une copie du Crep faisant apparaître la présence de plomb.
Conséquence en son absence
Si les documents manquent (diagnostic et notice d'information) et que l'acquéreur découvre la présence de plomb,
il peut saisir le tribunal (le plus souvent le tribunal de grande instance compte tenu des sommes en jeu)
et demander la diminution du prix de vente voire l'annulation de la vente.
Si ces documents manquent (diagnostic et notice d'information) et que le locataire découvre la présence de plomb,
il peut saisir le tribunal de grande instance et demander des dommages-intérêts.
De plus, si la présence de plomb est détectée et qu'elle présente un danger pour la santé des occupants, le maire ou le préfet peut ordonner au bailleur de faire réaliser des travaux.
Qui peut réaliser ce diagnostic?
Tout diagnostic doit être établi par un diagnostiqueur professionnel certifié par un organisme
accrédité par le COFRAC (Comité Français d’Accréditation).
Le diagnostiqueur doit par ailleurs respecter des règles de compétences, d’assurance, d’indépendance et d’impartialité.
Pour garantir son indépendance,
le diagnostiqueur ne peut avoir de liens personnels ou professionnels avec le propriétaire.